LES DIFFERENTS TRAITEMENTS SELON LA GRAVITE

 

La première étape obligatoire et indispensable est la prise en charge kinésithérapique qui va permettre de stabiliser bon nombre de chevilles et donc permettre d’éviter la chirurgie. Une prescription d’orthèses plantaires peut également être justifiée en cas de malposition de votre arrière pied.

 

 

Si malgré une prise en charge kinésithérapique bien conduite, vous présentez encore des épisodes d’instabilité de votre cheville ou si vous vivez dans la crainte de vous faire une nouvelle entorse, vous êtes possiblement candidat à une prise en charge chirurgicale.

Votre chirurgien évaluera la nécessité de cette chirurgie en fonction de votre âge, de votre demande fonctionnelle, de votre niveau sportif, de vos antécédents médicaux…

L’objectif de la chirurgie va être de réparer les faisceaux rompus du ligament collatéral latéral de cheville. La technique diffèrera selon le nombre de faisceaux rompus. Dans le passé ce type de chirurgie nécessitait des gestes lourds avec de grandes cicatrices. Actuellement l’équipe PCNA utilise des techniques mini invasives arthroscopiques pour  effectuer ce type de gestes afin de minimiser l’agression chirurgicale, diminuer le risque de complications et améliorer la qualité de la réparation.

Les différentes techniques :
  •  La ligamentoplastie de cheville de Broström modifiée Gould mini invasive. Une petite incision de 3 cm est réalisée en regard de la pointe de malléole externe de la cheville permet de refixer les deux faisceaux du ligament latéral externe distendu sur la pointe de la malléole externe en utilisant une ou deux ancres. Une partie du ligament frondiforme sert de renfort avec une technique de suture en double rang.
  • Réinsertion du faisceau sous arthroscopie : cela consiste à venir réinsérer sur la fibula (=péroné) le ligament qui a été arraché. Cela nécessite l’utilisation d’ancres spécifiques. Cette intervention se fait à l’aide d’une camera introduite dans l’articulation et nécessite 2 à 3 incisions de 5 mm.
  • Ligamentoplastie anatomique arthroscopique: l’objectif est de réparer les 2 faisceaux rompus en respectant l’anatomie native. Un tendon est prélevé au niveau du genou et servira à remplacer les ligaments rompus. Ce tendon est mis en place au niveau de la cheville sous arthroscopique et fixé grâce à des vis. Cette intervention se fait à l’aide d’une camera introduite dans l’articulation et nécessite 3 à 4 incisions de 5 mm au niveau de la cheville et une incision de 2-3cm au niveau du genou pour prélever le transplant.

Votre chirurgien pourra également être amené à effectuer des gestes complémentaires pour éviter la récidive de nouvelles entorses :

  • allongement du tendon d’Achille
  • ostéotomie du calcanéum
  • cure de conflits…

 

 

Entorse de cheville

GRATUIT
VOIR