QU’EST-CE QU’UNE ENTORSE ?

       

L’entorse de cheville est une pathologie fréquente, sa fréquence est évaluée à une entorse de cheville toutes les 15 secondes en France.

 

     

Dans l’esprit des blessés, il s’agit d’une pathologie bénigne qui ne mérite pas forcément une prise en charge médicale rigoureuse. Nous allons voir qu’il peut exister des lésions anatomiques graves et lourdes de conséquences à moyen et long terme :

1/5 entorse sera source de douleurs à long terme et 1/3 récidivera.

 

 
Pour mieux comprendre…

Une entorse de cheville est un traumatisme ligamentaire de la cheville survenant suite à un mouvement de torsion brutal de celle-ci. Il en résulte une atteinte plus ou moins grave des ligaments de la cheville allant de la simple élongation à la rupture complète.

Le plus souvent une entorse de cheville atteint le ligament externe (Ligament collatéral latéral) de la cheville qui est composé de 3 faisceaux. Selon l’importance de la torsion, un ou plusieurs faisceaux peuvent être abimés. Ces faisceaux ligamentaires jouent un rôle primordial dans la stabilité de votre cheville. En cas de lésions graves, votre cheville pourra souffrir d’instabilité à l’origine d’entorses à répétition.

 

Il n’y a donc pas un seul type d’entorse mais plusieurs types selon la sévérité des lésions anatomiques. Il en résultera donc des prises en charges différentes selon qu’il s’agisse d’une entorse « bénigne »  ou d’une entorse « grave ».